Biennale des Lions (suite)

 

Page précédente.
Précédent

Pages :

1

2

3

 

 

Avant leur départ pour Turin, les lions et les taureaux se sont retrouvés à deux endroits : l'atrium de l'Hôtel de Ville pour toutes les pièces qui ne craignaient pas d'être à l'extérieur et la salle des ventes de Me Anaf pour les autres.
Ce dernier rendez-vous lyonnais permettait de revoir une dernière fois ces oeuvres dans notre Capitale des Gaules où elles ont été soumises à d'incessantes attaques de vandalisme. Cela n'a pas facilité leur exposition et on a pu assister à des changements de lieux ou des retraits le temps de leur refaire une beauté. Ces dégradations n'ont pas eu raison de l'art, fort heureusement et toutes les pièces étaient au rendez-vous dans leurs plus beaux apparats et dernière représentation. C'était ainsi l'occasion de voir certains détails qui avaient pu échapper…

L'atrium de l'Hôtel de Ville à Lyon

 

 

L'étude de Me Anaf à Lyon

 

 

A Turin, les lions et les taureaux ont trouvé leur dernière place avant la vente du mois d'Octobre.
Plutôt que de les présenter en gros plan, j'ai préféré vous faire découvrir des lieux intéressants de Turin où les œuvres paradaient aux regards intéressés de certains. Mais plus critiques pour d'autres.
Quoi qu'il en soit, je pense que cette exposition trouve tout son intérêt au milieu des bâtiments grandioses de cette ville Italienne.


Office de Tourisme.


Galerie de l'Industrie Subalpine.


Palais Royal.

 


Porte Palatine.


Fondation Accorsi.


Mole Antonelliana.

 


Place San Carlo.


Musée Egyptien.


Théâtre Carignano.

 


 


Bourg médiéval.


Château de Valentino.

 


Palais Municipal.


 

 

 

 Cliquez sur le journal
pour consulter l'article paru dans « La Stampa » le 14/07/2006 : Invasione di tori e leoni

 

Le 8 Novembre 2006, a lieu la présentation du livre « Lyon-Torino passion » au Palais de la Bourse.


Couverture du livre.


Signature Mohamed Attia.

 

 

Au détour d'une rue, j'ai pu retrouver la trace d'un lion revenu à Lyon et accessible au public.


Le lion de Denis Gaydier est visible
devant le « Bouchon aux vins »,
Rue Mercière (Lyon 2e)


ou
devant la « Maison Villemanzy »,
Montée Saint-Sébastien (Lyon 1er)


Le lion de Iketut Suardana
a été présenté
à la Foire de Lyon en 2007


Est-ce l'œuvre de Riccardo Cordero
qui est visible sur une terrasse ?
Avenue Félix Faure (Lyon 3e)


Le lion de Claude Couffin est visible
à la Maison des Associations,
Rue Denfert-Rochereau (Lyon 4e)

 

 

Liens

 

Vous pouvez retrouver certains artistes qui ont participé à cette biennale :

Jocelyne Beaugrand-Tual

Isabelle Dubost-Dessertine

Stéphane Merel

Gilles Roussi

William Wilson [http://www.williamwilson.fr/ww/index.php/2006/03/22/17-lion-bleu] lien inactif

 

Page précédente.
Précédent

Pages :

1

2

3