Retour accueil
Retour Lt Colonel Arnaudet

Lieutenant Colonel Jean-Pierre Arnaudet
Les Hussards de la mort

 

Hussard de la mort.

Le 28 juillet 1792 l'uniforme des hussards de la mort faisait l'objet d'un décret.

 

Leur signe de reconnaissance : deux os croisés surmontés d'une tête de mort avait vraisemblablement été emprunté au 5ème régiment de hussards de l'armée prussienne. Pelisse et sabretache étaient toutes deux ornées du terrifiant symbole.

 

 

 

Hussard de la mort.Le 12 juin 1792 était autorisée par décret la formation de deux compagnies de Hussards de la Mort. 

A l'automne 1792, la France déclarait la guerre à l'Autriche.

 L'Assemblée Nationale autorisait par des lois, certains citoyens patriotes à lever plusieurs corps de volontaires qui allaient porter la bonne parole de la Révolution. Parmi eux, les volontaires des Hussards de la Mort étaient pour la plupart issus des riches familles du nord de la France.

Le régiment prestigieux des Hussards de la Mort fut la réponse "à la Française" aux menaces de Monsieur de Brunswick et de ses "Totenköpfe" qui avaient promis de raser Paris.

 

Le 20 septembre 1792, ils furent engagés dans la bataille de Valmy où  ils obligèrent aux côtés de l'armée de Kellerman l'infanterie prussienne à reculer.

Le 5 décembre 1792, au sein de l'armée de la Moselle, ils s'emparaient de Sarrebourg mais reculaient à leur tour face aux Prussiens.

Le 5 mars 1793, la Convention décidait la création du 14ème régiment de Chasseurs à cheval avec les rescapés des deux compagnies de Hussards de la Mort.


Copyright © 2002-2011 Castelbou - Nous écrire
Plan du site | Cliquez ici pour ajouter notre site à vos favoris